gros plan de l’œil d’un martin-pêcheur

Profil d’objectif | FE 70-200 mm f/4 Macro G OSS II

Petar Sabol

Photographier la faune sauvage est difficile. Il faut s’approcher pour que le sujet soit bien en vue dans le cadre et que l’observateur puisse voir tous les détails incroyables qui passent habituellement inaperçus… mais si vous vous approchez trop, vous ferez fuir la créature.

C’est pourquoi de nombreux macrophotographes privilégient les téléobjectifs macro, généralement autour de 105 mm. Cependant, d’après un photographe animalier, Sony aurait changé la donne avec l’objectif FE 70-200 mm f/4 Macro G OSS II.

papillon couvert de rosée sur une plante © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/6s @ f/13, ISO 200

« C’est l’objectif idéal », explique Petar Sabol, un photographe animalier qui prend régulièrement des photos macro d’insectes, d’oiseaux et autres. Ce qui distingue le 70-200 mm des objectifs macro fixes, c’est la capacité macro de l’objectif zoom qui offre aux photographes une grande souplesse d’utilisation.

deux libellules sur une tige © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/13s @ f/13, ISO 250

« L’avantage, c’est qu’il est possible d’avoir un objectif adapté aux prises de vue occasionnelles, aux photos de voyage et à d’autres choses de ce genre. Mais il a en même temps cette capacité macro qui en fait un objectif deux-en-un », ajoute Petar. Mais ce n’est pas tout, car l’objectif a un autre tour dans son sac. « Si vous l’utilisez avec le téléobjectif 2x, il devient un objectif macro 1:1. Il vient ainsi idéalement compléter l’équipement photo que je prends pour mes déplacements ».

Depuis qu’il possède cet objectif, Petar l’emmène toujours dans sa sacoche pour appareil photo et l’a utilisé pour photographier une variété de petits sujets, notamment des demoiselles et des libellules, des papillons et même des oiseaux de la famille des martins-pêcheurs.

gros plan de l’œil d’un martin-pêcheur © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/125s @ f/8.0, ISO 640

Petar se souvient de l’opportunité qu’il a eue récemment de photographier un martin-pêcheur dans son environnement naturel, et de la façon dont son objectif Sony a rendu tout cela possible. « Je filmais à l’intérieur d’un abri de tente près de la rivière où le martin-pêcheur se nourrissait », raconte-t-il. « Il y avait une branche à environ cinquante centimètres de la tente. J’ai donc attendu patiemment en silence. »

détail d’une aile de martin-pêcheur © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/100s @ f/10, ISO 3200

Avec l’objectif monté sur son Sony Alpha 7R V, Petar a pu utiliser l’obturateur silencieux et photographier le martin-pêcheur une fois qu’il s’est posé, sans que l’appareil photo n’émette le moindre son. L’Alpha 7R V de Sony a fait une mise au point si précise qu’il a enregistré tous les détails et la beauté des plumes de l’oiseau.

détail des plumes sur le corps d’un martin-pêcheur © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/60s @ f/8.0, ISO 1000

« C’était une sensation formidable d’obtenir ce cliché. Rien de surprenant, cependant, compte tenu de la technologie dont sont dotés les appareils photo et les objectifs Sony aujourd’hui. Sans elle, je ne pourrai pas prendre des photos comme celles-ci », explique Petar.

deux papillons posés sur une tige de plante © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/15s @ f/16, ISO 200

Il peut prendre des photos incroyablement détaillées sans effrayer les insectes, avec une distance de travail de seulement 96 cm pour des images 1:1 grâce au 70-200 mm f/4 et au téléobjectif 2x. Cette technologie, associée à l’expérience de terrain que Petar a acquise au fil des ans en prenant des photos d’animaux sauvages, permet d’obtenir des résultats très impressionnants.

« Il est toujours plus facile de photographier des insectes tôt le matin. Je profite du fait qu’ils hibernent encore pour m’approcher. En se réchauffant au soleil, ils deviennent rapidement plus actifs. Cela restreint les possibilités de prendre des images telles que celles-ci », explique-t-il.

libellule reposant sur une tige de plante frisée © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/5s @ f/10, ISO 250

Petar privilégie un angle de vue de téléobjectif qui lui permet de se déplacer autour de son sujet et de trouver l’arrière-plan parfait alors que le soleil matinal frappe l’herbe et les feuilles. « L’objectif crée un magnifique bokeh qui contribue à mettre en valeur le sujet dans l’image », explique Petar. Ces magnifiques arrière-plans flous sont d’ailleurs devenus une caractéristique majeure du catalogue macro de Petar.

Lorsque Petar souhaite se rapprocher de son sujet, il utilise le bouton personnalisé de l’objectif pour activer le mode de recadrage APS-C de l’Alpha 7R V. « Bien que le 7R V ait une résolution de 60 millions de pixels et que je puisse recadrer les images par la suite, il est parfois plus facile d’utiliser le viseur. J’utilise le mode de recadrage APS-C pour recadrer dans l’appareil photo et produire des images de 26,1 millions de pixels. »

papillon se prélassant au soleil du matin © Petar Sabol | Sony α7R V + FE 70-200mm f/4 Macro G OSS II | 1/25s @ f/10, ISO 100

« Ce que je veux, c’est montrer la beauté de la nature. Plus nous serons attentifs à la nature, plus nous voudrons la préserver et la protéger. C’est essentiellement mon message », déclare Petar. Grâce à la technologie de l’objectif 70-200 mm f/4 Macro G OSS II et de l’Alpha 7R V, Petar obtient les images qu’il veut vraiment.

« L’objectif est très agréable à utiliser. Ses performances sont impressionnantes. Je l’apprécie aussi, car je suis toujours étonné de découvrir de nouveaux détails sur les sujets que je prends en photo », conclut-il.

Produits présentés

Petar Sabol

Petar Sabol | Croatia

« J’essaye toujours que mes photos soient le plus esthétiques possible, peu importe le temps ou les efforts que cela peut demander. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.