gros plan d’un joueur de basket balle en main

Shoot de loin | Basket avec l’Alpha 1

Mine Kasapoğlu

Il suffit parfois d’un rien, comme par exemple tester un réglage inédit ou utiliser un appareil photo ou un objectif inhabituel, pour donner lieu à de nouvelles idées et faire jaillir l’inspiration.

C’est précisément qui est arrivé à la photographe sportive turque Mine Kasapoğlu quand elle a entrepris récemment de faire des prises de vue d’un match de basket avec un Sony Alpha 1 équipé de l’objectif FE 400mm f/2.8 G Master.

deux joueurs de basketball se faisant face pendant un match

© Mine Kasapoğlu | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 2500

« Lors d’un match de basket diffusé en direct sur une chaîne de télévision, de nombreux spectateurs m’ont vu m’allonger sur le parquet avec mon appareil photo. J’ai reçu des messages de mes amis photographes qui se demandaient si j’étais bien en train de photographier un match de basket avec un objectif de 400 mm. »

Alors qu’un 400 mm est parfaitement adapté aux événements sportifs en plein air, tels que le football, le ski ou le cyclisme, ce type d’objectif est pour le moins insolite dans un espace plus confiné, comme c’est le cas des terrains de basket. Mine avait une idée derrière la tête quand elle sortit l’objectif de son sac et le fixa sur son Alpha 1.

joueur de basket courant balle en main

© Mine Kasapoğlu | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 3200

Pendant les deux premiers quart-temps, j’ai utilisé l’objectif 70-200mm f/2.8 G Master pour prendre tous les clichés qu’une agence de presse attend d’un tel événement. J’ai décidé de sortir le FE 400mm f/2.8 GM pendant la deuxième moitié du match, histoire de m’amuser un peu. Personne n’utilise un objectif de 400 mm pour ce genre de manifestation, mais le résultat m’a paru très intéressant. »
joueur de basket pointant du doigt pendant un match

© Mine Kasapoğlu | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 3200

Cet objectif m’a permis de faire des portraits des joueurs en pleine action, mais surtout de retransmettre l’expression fugace de leur visage au moment où ils sont totalement concentrés sur le jeu.

« Ce qui m’intéresse avant tout, c’est de capturer l’émotion pure. Les visages déformés ou les expressions faciales convenues ne sont pas trop mon truc. J’aime faire des gros plans des joueurs quand ils sont dans le feu de l’action, le genre d’instant sur le vif qu’il est impossible de reproduire en studio. »

Pour réussir ce type de portrait, Mine a fait équipe avec son Sony Alpha 1 et son capteur CMOS BSI empilé de 50,1 mégapixels.

joueur de basket regardant au loin

© Mine Kasapoğlu | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1600s @ f/2.8, ISO 3200

Je suis de la vieille école et je me souviens encore de toutes les règles de prises de vue à respecter avec un argentique. Il fallait utiliser un film ISO 3200 et accepter l’aspect brut du grain du film. Grâce à l’Alpha 1, même par faible luminosité, j’arrive à prendre des images parfaitement nettes. C’est vraiment incroyable de pouvoir faire des prises de vue dans de telles conditions, et c’est surtout un énorme avantage dans mon métier. »

Lors de ces portraits sur le vif, Mine a pu compter sur la superbe qualité d’image obtenue sous un faible éclairage, mais aussi sur la grande précision de la mise au point de l’Alpha 1.

deux joueurs en pleine action pendant un match de basket

© Mine Kasapoğlu | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 2500

« La mise au point sur les visages des athlètes est une véritable obsession pour les photographes de sport. Quand ils ont les yeux rivés sur leurs écrans, vous pouvez être certain qu’ils vérifient la mise au point sur les visages. Le Sony Alpha 1 m’épargne ce travail. Je peux faire des prises de vue en rafale jusqu’à 30 images/seconde sans avoir à me soucier de la mise au point. Cela me permet de déclencher la prise de vue au moment le plus opportun en me concentrant exclusivement sur l’expression faciale qui m’intéresse. »

Le système de mise au point avancée du Sony Alpha 1 a révolutionné la façon dont Mine photographie les événements sportifs comme le basket. « Avant, quand je travaillais avec un reflex numérique, j’avais tendance à me focaliser sur le panier de basket en attendant qu’un joueur écrase l’arceau par exemple. Grâce au suivi de mise au point automatique de l’Alpha 1, je peux désormais suivre l’action de bout en bout jusqu’au dunk final. La mise au point était ma préoccupation principale autrefois. Cela n’est plus le cas depuis que je suis passée sur un appareil Sony. »

homme ramassant un ballon de basket

© Mine Kasapoğlu | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1000s @ f/3.5, ISO 2500

Mine aime plus que tout montrer la palette des émotions par lesquelles passent les joueurs de basket en plein match, dans l’espoir de communiquer la passion du sport à une nouvelle génération d’athlètes.

« Ma mission est d’inspirer les futures générations de sportifs en produisant des photos d’athlètes qui donnent envie de leur ressembler. Avec mon kit Sony, jamais il n’a été aussi simple de présenter mes sujets sous leur meilleur jour. »

Produits présentés

Mine Kasapoğlu

Mine Kasapoğlu | Turkey

« Rechercher la lumière, l’énergie et l’émotion, et trouver le moment parfait pour les saisir. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.