Alpha Universe : détails de l’histoire
Alpha Universe : détails de l’histoire
Sortir de la routine 

Giovanni Auletta 

Ayant passé ces 20 dernières années à parcourir le monde et ayant couvert presque tous les types d’évènements sportifs, le photographe de sport, Giovanni Auletta, est spécialisé dans le ski et le cyclisme. Mais, avec le confinement associé à la pandémie de COVID-19 et la mise en suspens de la plupart des sports tout autour du globe, « il aurait été impossible de continuer à travailler dans ces deux disciplines », explique-t-il.

« J’ai profité de la première semaine de confinement pour prendre des vacances », poursuit Auletta, « puis la deuxième semaine a été consacrée au nettoyage de mes appareils photo et à l’ajustement de leurs paramètres. La troisième semaine, j’ai commencé à photographier ma ville déserte au petit matin, sans vraiment réaliser que je me remettais à travailler. »

giovanni auletta sony alpha 9 groupe de jeunes gymnastes s’étirant avant d’effectuer une routine

© Giovanni Auletta | Sony α9 + FE 24-105 mm f/4 G OSS | 1/250s @ f/4.0, ISO 3200

Ses sujets habituels étant à l’arrêt forcé, Giovanni s’est inspiré des restrictions pour donner un nouveau souffle à son travail et s’est intéressé à un sujet à l’histoire de résilience et d’adaptation propre. « Je voulais travailler dans un lieu avec une identité et une histoire fortes. J’ai donc choisi de suivre les gymnastes de S.D.G FORZA E CORAGGIO », explique-t-il. « Créée en 1870, il s’agit de la toute première association sportive de Milan. Elle a survécu à deux guerres mondiales et on y sait donc ce que veulent dire adaptation et résilience. »

Plutôt que sur des individus en particulier, Giovanni a choisi de se concentrer sur les équipes qui se retrouvaient après leur long isolement, s’intéressant en particulier à l’équipe de gymnastique rythmique. De par cette approche, il « voulait mettre l’accent sur un sport peu mis à l’honneur, mais qui est pratiqué avec le même dévouement et la même passion que d’autres sports plus célèbres. »

giovanni auletta sony alpha 9M2 gymnaste se penchant tandis qu’elle tient un ballon en équilibre dans la main

© Giovanni Auletta | Sony α9 II + FE 70-200 mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 1600

Même si Giovanni avait déjà photographié des gymnastes auparavant, il ne l’avait jamais fait « de manière aussi intimiste ». Et naturellement, les différences par rapport aux skieurs qu’il photographie habituellement se sont révélées nombreuses. « Premièrement, la gymnastique se pratiquant en salle, il y a beaucoup moins de lumière. Puis, il y a aussi les différences d’ordre physique », explique-t-il, « par exemple, en ski, les distances sont beaucoup plus grandes et le timing plus précis. Le ski est un sport où vous n’avez qu’une seule chance pour obtenir le bon cliché. En revanche, dans ce projet je n’étais pas pressé, et je pouvais me déplacer et choisir le spot idéal pour immortaliser chaque athlète tout en m’adaptant au lieu et à la lumière. »

Le matériel du photographe se doit également de s’adapter, et en tant qu’utilisateur des modèles Sony Alpha 9 emblématiques, Giovanni sait qu’il peut compter sur la polyvalence de son appareil photo à chaque fois qu’il en a besoin. « Que ce soit en intérieur ou en extérieur », explique-t-il, « photographier l’action requiert généralement une vitesse d’obturation très rapide. Malgré ses grandes fenêtres, le gymnase restait peu éclairé et ce fut donc un bon moyen de tester mon matériel. Comme d’habitude, l’Alpha 9 II a réussi le test avec brio et m’a permis de travailler avec des valeurs ISO très élevées, sans perdre en qualité. Grâce à cela, j’ai pu compter sur l’ISO automatique pour s’adapter à la lumière ; un aspect vital dans un endroit comme celui-ci où la lumière varie en permanence. »

giovanni auletta sony alpha 9M2 gymnaste balançant un ballon le long de ses bras tendus

© Giovanni Auletta | Sony α9 II + FE 70-200 mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 3200

D’autres des performances de l’Alpha 9 II ont également joué un rôle dans ces séries d’images intimes créées par Giovanni. « Je ne peux plus faire sans l’Eye-AF en temps réel de mon appareil Sony », confie-t-il, « il fonctionne à merveille, conservant la mise au point là où j’en ai besoin, tandis que je peux me concentrer sur d’autres aspects de l’image. D’ailleurs, il fonctionne même avec un contre-jour marqué ou d’autres sources de distraction, comme le ruban d’une gymnaste passant devant son visage ; il n’est jamais déboussolé. »

Le viseur électronique de son Alpha 9 II s’est également révélé déterminant, « l’appareil ne s’est jamais laissé désemparer par l’alternance continue entre ombre et lumière, son exposition s’adaptant aux différentes conditions de lumière. L’obturation silencieuse m’a également offert l’opportunité de rester totalement discret et de travailler avec les athlètes en me faisant presque entièrement oublier », ajoute-t’il.

giovanni auletta sony alpha 9M2 gymnastes symétriquement positionnées au sol

© Giovanni Auletta | Sony α9 II + FE 70-200 mm f/2.8 GM OSS | 1/640s @ f/2.8, ISO 3200

Concernant la prise de vue à 20 images par seconde, Giovanni nous explique : « il est toujours important de connaître le sport que vous photographiez afin de pouvoir anticiper les mouvements. Dans ce cas particulier, n’étant pas un spécialiste de la gymnastique, le mode rafale à 20 images par seconde de l’Alpha 9 II m’a également été très utile, me permettant de choisir la photo parfaite. »

Travaillant avec l’objectif 24-105 mm f/4 G OSS pour les plans larges tout en privilégiant son 70-200 mm f/2.8 GM OSS pour le reste, Giovanni est parvenu à trouver « la bonne distance par rapport aux athlètes, se plaçant à proximité de la scène, mais sans se montrer intrusif ». L’ouverture de f/2.8 lui a quant à elle permis de travailler avec une faible profondeur de champ, de façon à mettre en valeur ses sujets dans ce gymnase sombre. « Pour bon nombre des photos », explique-t-il, « je voulais me concentrer sur les gestes de l’athlète, j’ai donc sélectionné l’ouverture maximale pour isoler la silhouette et la posture du corps du reste de l’environnement. »

giovanni auletta sony alpha 9M2 deux gymnastes au sol contrôlant leur position avec un tube sous le dos

© Giovanni Auletta | Sony α9 II + FE 70-200 mm f/2.8 GM OSS | 1/500s @ f/2.8, ISO 3200

« Ce projet », termine Giovanni, « m’a démontré que l’on ne cesse jamais d’apprendre, tant sur le plan technique que sur l’aspect humain. Le photographe, à l’image de l’athlète, se doit de rester toujours actif, aussi bien au niveau physique que mental, et l’apprentissage et l’adaptation tiennent une place prépondérante dans ce processus. Les montagnes me manquent et j’ai hâte de retrouver la prochaine saison hivernale, mais j’ai appris que la gymnastique était un sport qui se pratiquait avec une passion et un amour immenses, et il occupe désormais également une place dans mon cœur. »

Produits présentés
ILCE-9M2
Appareil photo plein format α9 II avec capacité professionnelle

ILCE-9M2

ILCE-9
α9 avec capteur CMOS empilé plein format

ILCE-9

SEL24105G
FE 24-105mm F4 G OSS

SEL24105G

SEL70200GM

FE 70-200mm F2.8 GM OSS

SEL70200GM

Articles connexes
Giovanni Auletta
alpha universe

Giovanni Auletta

Italie

La photographie est le meilleur moyen de partager un moment avec tout le monde à la fois.

Découvrir le profil


x