Accéder au contenu

OBJECTIFS : LES FONDAMENTAUX

Macrophotographie

Rapport d'agrandissement maximum

L'agrandissement de tout objectif est déterminé par sa distance focale. Pour la macrophotographie, la proximité avec le sujet est également essentielle. Ces deux facteurs, la distance focale et la distance de mise au point minimale, déterminent le rapport d'agrandissement maximal, parfois appelé le « coefficient de reproduction ». Plus vous pouvez vous rapprocher du sujet avec un objectif à distance focale donnée, plus vous obtiendrez un rapport d'agrandissement important.

D'après la définition classique, un objectif macro est un objectif qui offre un rapport d'agrandissement maximal d'au moins 1:1, ou « 1x », dans les caractéristiques optiques. Cela signifie qu'un sujet peut être reproduit à pleine grandeur sur le capteur photographique de l'appareil : un objet de 10 mm peut être projeté sur le capteur en tant qu'image de 10 mm lorsque l'objectif est suffisamment proche du sujet. Un rapport d'agrandissement maximum de 1:2 ou « 0.5x » signifierait que la taille maximale d'une image du même objet de 10 mm projeté sur le capteur serait de 5 mm, soit à la moitié de sa taille réelle.

image d'une fleur à 0.35x

0.35x

image d'une fleur à 1x

1x

Autres caractéristiques d'objectifs macro à connaître

Les objectifs macro sont conçus spécifiquement pour délivrer une performance optique optimale à de très courtes distances de mise au point, et seront généralement plus nets à distance rapprochée. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils sont limités à la macrophotographie. De nombreux objectifs macro offrent également d'excellentes performances pour des prises de sujets normaux à distance normale.

Autre caractéristique importante des objectifs macro utilisés à courte distance : leur profondeur de champ est très faible. Cela signifie que leur mise au point doit être effectuée très soigneusement afin d'obtenir les détails voulus et une mise au point parfaite. Un trépied peut faciliter la mise au point dans certaines situations. Vous pourriez être amené à réduire considérablement l'ouverture pour obtenir une profondeur de champ suffisante avec certains sujets. Cependant, les profondeurs de champ réduites peuvent constituer un avantage, en faisant ressortir les détails au premier plan tout en donnant un effet de flou artistique qui gomme l'arrière-plan.

[1] Distance de mise au point minimale (env. 13 cm / 5,1" avec un agrandissement 1x) [2] Distance de travail (env. 2 cm / 0,8" avec un agrandissement 1x) [3] Distance de mise au point minimale (env. 35 cm / 13,8" avec un agrandissement 1x) [4] Distance de travail (env. 16 cm / 6,3" avec un agrandissement 1x) [5] Plan de capteur d'image

Distance de mise au point minimale et distance de travail

La caractéristique « distance de mise au point minimale » d'un objectif peut prêter à confusion. La distance de mise au point minimale est mesurée entre le sujet et le point focal arrière de l'objectif, qui se trouve au niveau du plan focal du capteur à l'intérieur du boîtier de l'appareil. Le terme « distance de travail » désigne la distance entre le sujet et l'élément avant de l'objectif.

S'il est spécifié qu'un objectif possède une distance de mise au point minimale de 0,2 m (20 cm), par exemple, en fonction de l'épaisseur du boîtier de l'appareil photo et de la longueur de l'objectif, il se peut que vous n'ayez que quelques centimètres exploitables lorsque la mise au point est à son minimum pour prendre une photo macro 1:1. Cette proximité avec votre sujet peut rendre difficile la mise en lumière (des flashs et des éclairage annulaires spécial macro sont proposés pour corriger ce type de problème d'éclairage), la mise au point peut être compliquée si le sujet ou la caméra bouge, même très légèrement, et vous risquez d'effrayer les sujets vivants avec une distance si proche. Si vous rencontrez l'un de ces problèmes, vous devez choisir un objectif macro avec une focale plus longue pour une plus grande distance de travail.